Alors que l’une des personnalités politiques féminines les plus emblématiques du XXe siècle vient de nous quitter, Simone Veil, une autre icône de la libéralisation de la femme, Gabriel Chanel, dite Coco (1883-1971), revient vers nous pour nous faire le récit d’un amour incandescent. Une histoire d’eau, intense et brillante.

Son nom : Flying Cloud, une collection de haute joaillerie, un souffle léger qui irradie la surface de l’eau, comme pour nous faire entendre et comprendre l’océan, lieu de tous les possibles, l’amour de Gabriel Chanel pour l’un des hommes les plus en vue de son temps, Hugh Grosvenor, second duc de Westminster, et sa soif de liberté… Un vibrant hommage !

Le Flying Cloud dans les années 1920-1930. © Chanel et © Private Collection.

« Le luxe, disait Gabrielle Chanel, est une nécessité
qui commence où s’arrête la nécessité ».

 

En hommage à la plaisance, aux instants heureux de la vie de Mademoiselle Coco Chanel, au rythme de la vie en croisière aux côtés du duc de Westminter à bord du quatre-mâts à la coque noire et au pont de bois blanc, Chanel Joaillerie présente la collection de Haute Joaillerie reprenant le nom de ce voilier, emblème d’un art de vivre mêlant luxe, calme, sérénité, simplicité et liberté : Flying Cloud, une composition en deux actes…

 

La mer, sublime mouvement perpétuel, de flux et de reflux, les caresses du soleil, l’éclat du ciel, le corps et l’esprit allégé devant cette nature majestueuse. C’est ce qui séduisit Coco Chanel, le yachting dans sa plus pure expression : le luxe dans la simplicité.

« L’Éternité. C’est la mer allée. Avec le soleil. » A. Rimbaud

Chapitre 1

Le premier acte de cette incroyable collection de haute joaillerie joue avec les incontournables de la vie à bord du Flying Blue : éléments d’instrumentations ou d’accastillages. Des bouées en or blanc, lapis-lazuli et perles de culture de la ligne « Precious Float », aux cordages d’or et diamants pour « Sparkling Lines » en passant par les ancres d’amarrage en or blanc, perles et saphirs de « Yachting Day » ou les voilures, boussoles et tatouages, en or blanc ou jaune, saphirs et diamants pour « Sailor Tattoo »… L’autre élément – la mer, l’océan, le bleu immuable et infini, la transparence – est là, omniprésent. Des eaux claires de « Turquoise Waters » en or blanc, saphirs et diamants, au bleu sombre et profond de la haute mer de la parure « Deep Blue en saphirs », or blanc et diamants. Le langage des océans et marin est admirablement transposé en pièces de joaillerie fine moderne et élégante.

Chapitre 2

Le second acte évoque une série de variations sur le vestiaire d’été, la liberté du mouvement, et celle du vêtement flottant autour du corps : bandes alternées de saphirs au bleu intense, or blanc, perles de culture ou diamants jaunes et blancs de la ligne « Summer Cruise » ; galons des uniformes marins pour « Golden Braid ». Comme sur les vareuses de marins, de gros boutons-d’or jaune ou blanc ornent la parure « Sailor Suit », auxquels s’ajoutent un bracelet et une bague en forme de cordages noués d’or et de diamants pour « Sunny Rope » ainsi que les sautoirs, les plastrons et les bracelets aériens d’or blanc, de saphirs et de diamants de la série « Sapphire Stripes ».

« Azurean Braid », collier plastron, et « Endless Knot », un cordage souple entrelace or et diamants, concluent cet opéra dont la chorégraphie inspire la quête de liberté, d’amour et d’absolue. Tellement Chanel !

Œuvres d’art, pièces uniques de la haute joaillerie française

Tous ces chefs-d’œuvre témoignent du savoir-faire et du génie créatif qui ont su transcender et composer cette collection unique faisant référence à l’amour, l’océan, le yachting et Coco Chanel. Trois années ont été nécessaires à la conception, création et fabrication de la collection Flying Cloud. Découvrir ces pièces uniques pour la première fois (et sans doute dernière, elles ont toutes été dispersées aux quatre coins du monde) est un privilège immense pour tout passionné de joaillerie fine, ami des belles histoires, et passionné des créations des grandes maisons françaises. Car au-delà de l’inaccessibilité des produits (pour le commun des mortels), il y a dans ce travail d’orfèvre quelque chose de prodigieux, l’excellence du génie créatif (collectif), qu’il soit dans le domaine de la joaillerie, de la peinture ou de la haute couture, c’est de redonner vie, à l’esprit Chanel.

Retrouvez toute l’actualité de la maison Chanel sur le site, en cliquant ICI

Texte Alexa Pougeux – Photos © Chanel et DR

Chanel Flying Cloud, morceaux choisis

Cliquez sur les visuels pour les agrandir

Florilèges de la Collection Chanel Flying Cloud présentée le 5 juillet 2017 Place Vendôme à Paris. © Alexa Pougeux

Gringoire Joaillier brise les chaînes et retrouve la clé du bonheur

CLEF OU CLÉ, C’EST UNE AFFAIRE DE GOÛT. AUTOUR DU COU, ELLE OUVRE LES CŒURS, SANS JAMAIS BRISER LEURS SECRETS. Elle s'appelle AMOUR… Pour sa première collaboration et la toute première collection capsule “Amour” du joaillier Gringoire, l’artiste peintre Caroline...

OBJETS CULTES, précieux, objets de désir : mes bijoux, mes amulettes…

Objet fétiche, objet désiré, objet précieux, objet rare, exotique, objet chéri, objet d'art, objet non identifié ou objet magique… l'accessoire, qu'il soit bijou, bague, bracelet, montres, griffé ou non, il personnalise, individualise, accompagne le porteur dans sa...

JOAILLERIE : LE BESTIAIRE ENCHANTÉ

  Il y a les animaux mi anges, mi démons, les insectes multicolores, les serpents vénimeux. Il y a la pierre, fine, transparente, opaque, brillante, nacrée, aux mille reflets, les diamants, symboles de vie, signes d’éternité, à la beauté irréelle, sublimant l’objet,...

Shamballa Jewels à Paris ! C’est chez Madlords

Les amateurs de la marque de joaillerie danoise, fondée par les frères Mads et Mikkel Kornerup Shamballa à Copenhague vont être ravis. La maison Shamballa Jewels prend ses quartiers chez Madlords. Un objet de désir, un compagnon de sagesse Devenu mondialement célèbre...

PARCOURS TUILERIES, épisode #1 « H.Stern »

Parcours Tuileries réunit une vingtaine de « Maisons » du célèbre quartier parisien – situé entre les stations Tuileries, Concorde et Madeleine – qui proposent un circuit d’adresses ayant adhéré à une charte d’excellence, c’est-à-dire une qualité d’accueil, de...

J12 XS, tellement Chanel !

JE SUIS UNE J12. UNE J12 EXCESSIVE. LA NOUVELLE J12 XS. PRÉSENTATION. Lancée début septembre, la toute dernière évolution (pour ne pas dire révolution) de la J12, dans un nouveau format extra fin, renouvelle profondément l’objet sans pour autant renier les fondements...

Style #13 – Les bagues qui nous font rêver

Chaque semaine, Shopping en Ville vous propose une sélection d'accessoires mode, féminin ou masculin, des bijoux à la maroquinerie… sans limites ni frontières. Des propositions riches et variées – pour tous les goûts et tous les budgets – qui séduiront les amatrices...

Le monde féérique d’Ole Lynggaard

Qui n’aime pas les bijoux ? De tout temps, à toutes les époques, dans toutes les civilisations, l’homme et la femme se sont parés de bijoux, bagues, bracelets, sautoirs ou d’ornements servant de talisman et symbolisant (selon les matériaux employés) une classe...

Buccellati, le brodeur d’or

DE LA DENTELLE, DE LA BRODERIE, DU NID D’ABEILLE, DE LA GUIPURE DE VENISE, DU BROCART. L’OBJET EST OUVRAGÉ, FAIT MAIN, CISELÉ, AJOURÉ EN OR BLANC, JAUNE OU ROSE, PONCTUÉ DE PIERRES PRÉCIEUSES. La maison italienne Buccellati est à la haute joaillerie ce que la Maison...

Bijoux d’oreilles : les créoles reviennent en force pour la nouvelle saison

Qu’elles soient précieuses, en or 18 carats, pavées de diamants ou simple bijou fantaisie, les boucles d’oreilles dites créoles, colorent, illuminent et habillent votre visage. Mes coups de cœur de la saison. Portées sur cheveux courts ou longs, les créoles (petites...