C’est à Paris, dans le 15e arrondissement, au centre commercial Beaugrenelle, que MONSTERA DUBIA, une installation végétale, une œuvre démesurée signée Alexis Tricoire, a pris ses aises. Une installation à découvrir dès maintenant, c’est monumental !

Voir la ville en vert

C’est une nouvelle carte « verte » qui se joue à Beaugrenelle jusqu’au 29 avril. Le centre commercial est envahi par d’étranges et majestueux végétaux, les « Monstera Dubia ».

Un hommage à la Nature, mère de la vie, qui s’expose dans l’atrium du centre commercial. Alexis Tricoire, designer végétal passionné, et auteur de cette installation, a choisi de mettre en scène dans cet espace clos et lumineux l’un des symboles de la fragilité de notre écosystème : la Monstera Dubia. Un drôle de nom pour une plante verte qui, comme une liane, se hisse autour des arbres pour atteindre la canopée dans la forêt primaire amazonienne. Le végétal, ici traité en aluminium recyclé, frôle sciemment la démesure : un kilomètre de feuilles-lianes géantes suspendues dans l’atrium grimpe à quinze mètres de hauteur.

Folie des grandeurs, allégorie du géant (aux pieds d’argile), Alexis Tricoire, a souhaité dans sa démarche – et sa mise en scène – révéler la puissance – et simultanément la fragilité – de la Nature par l’immersion de la forêt dans l’architecture urbaine, cloner la monumentale-forêt dans l’édifice-ville pour symboliser le nécessaire équilibre entre le végétal et l’animal, l’exigence de protection de la nature face aux agressions du monde industriel. « Le sens de la sculpture végétale est de mettre en scène la nature de façon transversale en milieu urbain pour retisser le lien entre l’homme et son milieu primaire », explique Alexis Tricoire, « en créant de l’extraordinaire, du spectacle, on apporte un sentiment de bien-être, on met ainsi le public-spectateur en situation d’accueillir un message ». Surtout, il s’agit de faire entendre et comprendre les enjeux du respect et de la préservation de la nature, l’intérêt de faire revenir la nature – bienfaitrice – en ville pour non seulement rafraîchir et dépolluer, mais aussi pour ajouter, en plus de la beauté, cette nécessité de biodiversité.

« Notre société est dans une situation critique. Le dérèglement climatique et l’érosion de la biodiversité forment un défi majeur à notre civilisation. Comment améliorer nos conditions de vie tout en préservant la planète ? ». A. Tricoire

Beaugrenelle, the place to be #green, une scène parisienne ouverte sur le monde

Le centre commercial Beaugrenelle n’a pas seulement vocation à vendre, il est un espace tourné vers la création artistique depuis son ouverture en 2013. Cette nouvelle immersion de l’art en son sein en atteste. Telle une agora, il se destine à être un centre d’émotions, un forum d’émotions, de discussion, de prise de conscience, d’ouverture sur des univers artistiques, écologiques, un foyer animé qui parle du vivant. Et avec 35 000 visiteurs par jour, cette nouvelle exposition éphémère va sensibiliser environ un million de personnes à l’écologie. Un score et un enjeu qui donnent tout son sens à cette démarche. Monstera Dubia explose comme un tapis de verdure, du vert jade, en passant par le vert pistache, le vert amande, l’émeraude, tout un éventail nuancé par les lumières tombant depuis la verrière dans l’atrium de Beaugrenelle valorisant le grand mobile de Xavier Veilhan.

Le nouveau phénomène botanique-métallique, Monstera Dubia est à découvrir jusqu’au 29 avril 2018 à Beaugrenelle Paris. Notez que Monstera Dubia est une installation éphémère, mais une œuvre pérenne – car itinérante – et destinée à être vue et vécue par le plus grand nombre. On vous tiendra informés de sa prochaine escale.

 

 

 

 

Alexis Tricoire, le designer
aux mains vertes

Chef de file du « design végétal » depuis une douzaine d’années, Alexis Tricoire a choisi de mettre le vivant au cœur de notre univers quotidien. Son ambition est de créer du lien entre les urbains et la nature au travers d’installations, pérennes ou éphémères, aux dimensions poétiques. Il œuvre aussi bien dans les lieux comme les gares, les centres commerciaux et les sièges sociaux, que les espaces culturels, musées, centres d’art et lieux d’exposition.
 
Son regard et ses créations traduisent son engagement et sa volonté de sensibiliser le public à la notion d’urgence écologique, à la préservation de l’environnement. Son studio de design créé en 2009 propose une approche globale, de la conception à la réalisation (et même au suivi des installations végétales). Design for Nature. Pour de plus amples informations, cliquez ICI.

Un avant-goût : parfum de Monstera Dubia

Le nouveau phénomène botanique, métallique, Monstera Dubia est à découvrir jusqu’au 29 avril 2018 à Beaugrenelle Paris.

Worms, le monde est Worms

Une mélodie, une ressemblance, un accord, un symbole, Worms cultive avec élégance le joyau des mers. Dans la nouvelle collection du créateur de bijoux précieux en perles, Worms Paris a choisi de réinterpréter un orient désirable, mystique, un message d’amour ouvragé...

Alpina Seastrong : prêt pour l’immersion ?

La marque suisse Alpina lève le voile, en avant-première du salon Baselworld, sur une nouvelle montre de plongée dotée de fonctions intelligentes : la Seastrong Horological Smartwatch. Rien en apparence ne laisse présager ce qu’elle dissimule. Tout en elle révèle...

OBJETS CULTES, précieux, objets de désir : mes bijoux, mes amulettes…

Objet fétiche, objet désiré, objet précieux, objet rare, exotique, objet chéri, objet d'art, objet non identifié ou objet magique… l'accessoire, qu'il soit bijou, bague, bracelet, montres, griffé ou non, il personnalise, individualise, accompagne le porteur dans sa...

Worms Paris célèbre l’amour fou… à vous de trouver la perle

Un dessin qui joue sur la forme allongée du U, une inspiration, les cadenas d’amour qui ont envahi les ponts parisiens et emblèmes de la maison Worms Paris, et une perle fine comme symbole précieux pour sceller les sentiments de ce bijou moderne. Les bijoux Worms...

T.O by Lipton : blue time

Le nouvelle machine T.O by Lipton se pare d’un habit bleu nuit subtilement irisée. Une édition limitée pour les fêtes. Un spectacle féérique digne d’une nuit de Noël sous la voûte céleste. Voilà ce que propose la T.O by Lipton impulsée par son système Air Movement...

J12 XS, tellement Chanel !

JE SUIS UNE J12. UNE J12 EXCESSIVE. LA NOUVELLE J12 XS. PRÉSENTATION. Lancée début septembre, la toute dernière évolution (pour ne pas dire révolution) de la J12, dans un nouveau format extra fin, renouvelle profondément l’objet sans pour autant renier les fondements...

La Tissot Heritage 1936 : un hommage aux premières montres-bracelets

La nouvelle Tissot Heritage 1936 rend hommage aux toutes premières montres-bracelets, déferlant sur le marché horloger dans les années 1930. La maison suisse, fondée en 1853, peut légitiment puiser dans son patrimoine créatif et son histoire pour lancer ce modèle qui...

Horlogerie : l’Alpina Startimer Pilot pour un vol de longue durée

  La marque horlogère suisse Alpina lance la nouvelle Startimer Pilot, un garde-temps décliné dans cinq versions, une montre hommage aux chevaliers du ciel, amateurs ou professionnels. Décollage immédiat. Rendant un nouvel hommage aux fous volants, la manufacture...

Shamballa Jewels à Paris ! C’est chez Madlords

Les amateurs de la marque de joaillerie danoise, fondée par les frères Mads et Mikkel Kornerup Shamballa à Copenhague vont être ravis. La maison Shamballa Jewels prend ses quartiers chez Madlords. Un objet de désir, un compagnon de sagesse Devenu mondialement célèbre...

BR01-92 BURNING SKULL, Bell & Ross réédite le tir à 500 exemplaires seulement !

LE THÈME ÉTAIT DÉJÀ OSÉ EN 2009 ET ALLAIT MARQUER LES ESPRITS DURABLEMENT. LA TROISIÈME DÉCLINAISON DU GARDE-TEMPS, LA BURNING SKULL, PRÉSENTE DAVANTAGE DE RÉALISME, ACCENTUÉ PAR LA CONCEPTION DU CADRAN. Fidèle à l’esprit des parachutistes de 1944 surgissant des airs...