Citroën n’est jamais loin de l’actualité et, pour célébrer en couleurs le vivre autrement et le vivre ensemble, la marque automobile française qui, dans les années 1920, illuminait la tour Eiffel revient avec cette image de provocation positive, d’audace, de créativité et cet art de porter les messages avec une création exclusive du designer Jean-Charles de Castelbajac. L’Art Car E-Méhari est en cela un pur manifeste graphique célébrant les 50 ans de la Méhari, et, au-delà, 50 ans de liberté et de création… sous le signe du double chevron.

Les murs ont la parole

Mai 68 marque AUSSI la naissance de Méhari et les débuts du créateur Jean-Charles de Castelbajac, issu de cette génération des Trente Glorieuses qui battait le pavé parisien. Mai 2018 symbolise la collaboration entre deux talents placés sous le signe de la révolution créative qui anime Citroën et Jean-Charles de Castelbajac depuis toujours.

Une rencontre évidente comme le souligne Arnaud Belloni, directeur marketing et communication de la marque Citroën : «Méhari, c’est une icône de Citroën, la voiture anticonformiste par excellence ! Elle est née en mai 68 et 50 ans après, elle reste l’incarnation de la pop culture à la française pour célébrer cet anniversaire, nous avons confié sa digne héritière “100% électrique” à Jean-Charles de Castelbajac. Le résultat est une art car E-MEHARI, symbole de fraîcheur, de jeunesse éternelle et joie de vivre. C’est la rencontre entre deux univers toujours aussi créatifs et révolutionnaires !»

Mai 2018, 50 ans après Méhari, Citroën présente une Art Car E-MEHARI, oeuvre unique, colorée et optimiste, dessinée par Jean-Charles de Castelbajac.

Sous les pavés la plage

La Méhari de Citroën fête son demi-siècle. 50 ans après son lancement et deux ans après l’arrivée de la E-MEHARI, ce cabriolet atypique reste un symbole de l’audace automobile « à la française », l’égérie révolutionnaire d’une jeunesse révoltée qui rêvait un monde meilleur.

À Deauville, le 11 mai 1968, était dévoilée celle qui allait devenir l’icône de cette génération indignée, avide de liberté. Simple, polyvalent et sans prétention, ce cabriolet atypique aux couleurs pop (rouge, vert, orange), construit sur une plateforme de Dyane 6, se distinguait par sa carrosserie en plastique ABS teinté dans la masse, imaginé par Roland de La Poype. Ce matériau ingénieux et léger (une Méhari n’excède pas les 525 kg) prend n’importe quelle forme. Insensible à la corrosion, il rend la Méhari intégralement lavable au jet d’eau et en fait l’alliée idéale des bords de mer. En cela la Méhari, véhicule rustique, ce cabriolet simple et dépouillé réunit le meilleur des mondes : un instrument de liberté, accessible, facile à vivre. Symbole d’insouciance et de légèreté, populaire, on peut affirmer que la Méhari s’inscrivait puissamment dans l’air du temps. Qu’elle a incarné son époque, que la petite Citroën, instrument d’évasion, s’est érigée en parangon de cette soif de liberté.

 

Le 11 mai 1968, lancement de Méhari au golf de Deauville.
En 1987, la production de Méhari s’arrête après 19 ans d’existence.
Octobre 1968, première participation au salon de l’Automobile, Porte de Versailles à Paris.

Soyez réalistes, demandez l’impossible

Mai 2018, 50 ans après Méhari, Citroën présente une Art Car E-MEHARI, œuvre unique, colorée et optimiste, dessinée par Jean-Charles de Castelbajac. Une réalisation qui s’inscrit dans son temps, 50 ans après, la E-Mehari cultive la même audace, la même fraîcheur, dans un paysage automobile modifié, prenant en compte les exigences écologiques et environnementales, ce souci de construire (et de préserver) du positif pour notre planète ! Cet exemplaire unique inaugure une autre surprise, un modèle de série, dévoilé lors du prochain Mondial de l’automobile. Attention les yeux !

Un message engageant : le rouge pour la révolution et la passion, le jaune pour le rayonnement, l’envie de conquérir, l’amitié et la fraternité et le bleu comme l’électricité, l’azur et l’écologie.
En route pour la liberté…

La poésie est dans la rue : MAI A RI EN 68… E-MEHARI EN 2018 !

Pour Jean-Charles de Castelbajac, la « Méhari est la voiture le plus iconique de sa génération ». Bien plus qu’un simple mythe, c’est un modèle révolutionnaire qu’il définit par un jeu de couleurs, un jeu de rôles et un jeu de mots. Son approche artistique célèbre non pas une, mais deux révolutions, celle de Mai 68 avec son insouciance, sa liberté d’expression, mais aussi celle de l’automobile « pour tous », un instrument de loisirs, permettant de quitter la ville, de développer de nouveaux modes de vie. Parce que la Liberté est le point commun, le point d’ancrage entre ce modèle historique et la jeunesse engagée d’alors, Jean-Charles de Castelbajac a imaginé cette pièce unique comme un manifeste graphique, à l’image des affiches composées la nuit collectivement par les étudiants et les élèves des Beaux-Arts. Des mots et des couleurs, des signes et des messages, gravés à la main pour accompagner une philosophie de vie, cette quête d’un monde meilleur, tous ces projets humanistes porteurs d’espoir. Comme une envie de décréter l’État de bonheur permanent : la E-Méhari est un joyeux anniversaire – électrique – à Mai 68 !

Texte A. Pougeux – Photos et Archives © Citroën Communication

À vendre – Porsche 911 très spéciale

C'est une Porsche singulière qui est à vendre. Avis aux amateurs de vitesse, de pièces uniques et du modèle mythique de la firme de Stuttgart, celle que vous allez découvrir sera mise aux enchères le 19 juillet prochain à Monaco. Passionné de sport et d’automobile...

Citroën E-Mehari (1968-2018) : l’imagination enfin au pouvoir !

Citroën n’est jamais loin de l’actualité et, pour célébrer en couleurs le vivre autrement et le vivre ensemble, la marque automobile française qui, dans les années 1920, illuminait la tour Eiffel revient avec cette image de provocation positive, d’audace, de...

Diptyque Paris parfume aussi vos voitures

  Diptyque Paris flattait d'effusions douces et pénétrantes déjà notre peau, le linge de maison, nos appartements, l'air, les armoires, la maison investit désormais l'objet qui sert à vos déplacements quotidiens : l'automobile. Une note parfumée pour supporter les...

Avec Barbour x Brompton, les Parisiens vont filer à l’anglaise

  Brompton et Barbour, les deux célèbres marques anglaises, réunissent leur talent (innovation et praticité des produits) pour proposer au grand public une série limitée de vélos pliants Brompton habillés aux couleurs de Barbour mais pas seulement ! Une alternative...

Scooter Unu : enfin un deux-roues tendance et écolo !

Enfin un scooter électrique au design vintage ! On attendait Piaggo ou Peugeot sur ce créneau… Que nenni, l’Unu nous arrive d’Allemagne. Et bonne nouvelle, il débarque en France. Mobilité urbaine Ce message s’adresse à tous les citadins soucieux de bien-être....
%d blogueurs aiment cette page :