La maison horlogère allemande, spécialiste des montres mono-aiguille a choisi d’habiller quatre modèles emblématiques de sa collection de cadrans noirs profonds… On aime ou on adore !

MeisterSinger, fond de boîtier transparent, BlackLine N°3.

NOIR ABSOLU RECTO/VERSO

D’un style plutôt sportif ou des plus classiques, chacune des quatre montres Meistersinger a reçu un revêtement particulier nommé DLC ou Diamond-Like Carbon leur conférant un nouveau visage brut, épuré et élégant.

Pour parvenir à cet effet d’un noir intense, le boîtier en acier de ces montres a été intégralement revêtu de DLC. Présentant une extrême dureté et une parfaite résistance aux rayures, en raison de ses propriétés proches de celles du diamant, il a été sablé pour accentuer l’aspect brut et mate de l’ensemble. Pour parachever le total look black, le cadran noir charbon contraste avec les index des heures. Également noir mat, le fond de boîtier met en valeur le mouvement.

BLACK LINE, UN COMPLET 4 PIÈCES : N°3, PERIGRAPH, SALTHORA ET CIRCULARIS

Les quatre modèles phares de la maison allemande se pare d’un costume noir carbone, mat, chic et élégant. Nul doute, la collection Blackline MeisterSinger devrait séduire les amateurs de simplicité, d’élégance sobre et non ostentatoire. Sportive chic, urbaine, moderne, la collection Black Line se laisse admirer encore mieux au poignet où elle révèle ses meilleurs atours et son caractère… Black power ! Les bracelets, aussi, joue leur rôle… composés en cuir robuste, naturellement patiné et ponctué de quatre surpiqûres beiges, ils se déclinent en marron clair ou marron foncé, et donnent une allure rétro-chic à l’ensemble.

N°3 Black Line (1 990 €) est équipée d’un boîtier de 43 mm de diamètre révélant un cadran rythmé par des index rouges aux quatre points cardinaux.
La Salthora Meta Black Line (3 190 €) est la plus précise de toutes les montres MeisterSinger. Associé à un bracelet marron, ce garde-temps paré d’un boîtier de 43 mm au fond transparent est des plus séduisantes.

Le Perigraph (2 090 €), autre classique de la maison allemande, montée sur un boîtier de 43 mm de diamètre, cette pièce horlogère affiche une fonction date par un disque rotatif ajouré. Dans cette nouvelle version, ce dernier a été discrètement agrémenté de rouge pour le contraster légèrement sur le plan visuel. Combinée à un bracelet marron foncé pour respecter son style vintage, la Perigraph Black Line embarque un calibre mécanique à remontage automatique, visible par un fond transparent, bénéficiant d’une réserve de marche de 38 heures.

La Circularis Réserve de marche (5 990 €) montre une nouvelle facette de sa personnalité à travers cette version. Le noir profond met ici en lumière sa technologie instructive : un mouvement à remontage manuel conçu en interne et une généreuse réserve de marche de 120 heures. La Circularis Réserve de Marche Black Line présente un dos soigneusement travaillé, dévoilant une excellente visibilité du calibre MSH2.
Salthora Meta Black Line.

Salthora Meta Black Line

Boîtier en acier inoxydable revêtu de DLC de 43 mm de diamètre. Verre saphir. Fond vissé transparent 6 vis. Étanche à 50 mètres. Cadran noir mat. Bracelet cuir marron. Fonctions heure sautante, minutes. Mouvement automatique ETA 2824-2 ou Sellita SW 200-1 avec module heure sautante. Réserve de marche : 38 heures.

Circularis Black Line.

Circularis Réserve de marche Black Line

Boîtier acier inoxydable revêtu de DLC 43 mm de diamètre. Verre saphir. Fond vissé transparent 4 vis. Étanche à 50 mètres. Cadran noir mat. Bracelet cuir marron. Fonctions heures, minutes, date, réserve de marche. Mouvement mécanique à remontage manuel, calibre MSH02. Réserve de marche : 120 heures.

Perigraph Black Line.

Perigraph Black Line

Boîtier en acier inoxydable revêtu de DLC (43 mm de diamètre). Verre saphir bombé. Fond transparent vissé. Cadran noir mat, disque de quantième ajouré. Bracelet cuir marron foncé. Fonctions heure, minute, date. Mouvement automatique ETA 2824-2 ou Sellita SW 200-1. Réserve de marche 38 heures.

MeisterSinger BlackLine N°3.

N°3 Black Line

Boîtier en acier inoxydable revêtu de DLC (43 mm de diamètre). Verre saphir bombé. Fond transparent vissé 6 vis. Cadran noir mat, disque de quantième ajouré. Bracelet cuir couleur cognac. Fonctions heure, minute. Mouvement automatique ETA 2824-2 ou Sellita SW 200-1. Réserve de marche 38 heures.

 

Pour tous renseignements complémentaires, rendez-vous sur le site www.meistersinger.com et pour connaître le point de vente le plus proche 01 48 87 23 23.

Texte A. Pougeux – Photos © MeisterSinger

Black Line MeisterSinger – Noir c’est noir

  La maison horlogère allemande, spécialiste des montres mono-aiguille a choisi d'habiller quatre modèles emblématiques de sa collection de cadrans noirs profonds… On aime ou on adore ! NOIR ABSOLU RECTO/VERSO D'un style plutôt sportif ou des plus classiques, chacune...

Montres Réservoir « Longbridge » : régime maxi pour la Mini

L’horloger français Réservoir aime rendre hommage à l’univers de l’automobile. Avec la nouvelle collection Longbridge, il se penche sur une icône des années 1960, petite par la taille, mais grande par son charisme et son poids dans l’histoire de la locomotion : la...

Bell & Ross BR V2-94 R.S.18, l’ADN temporel de Renault sport

  Avis aux amateurs de sensations sportives, tout ce que vous avez toujours rêvé de voir dans une F1 est dans le nouveau chronographe signé Bell & Ross : le Vintage BR V2-94 R.S.18. Allez, on met les gaz   La course automobile c’est quoi ? De l’adrénaline, de la...

Alpina Seastrong Diver GMT, laquelle choisirez-vous pour le grand plongeon ?

Envie de profondeur, découvrez votre nouvelle alliée, l'Alpina Seastrong Diver GMT, pour visiter cet été les eaux cristallines de la Grande Bleu. IMMERSION En effet, l’Alpina Seastrong Diver GMT sera votre meilleur compagnon en mer, et on va vous expliquer pourquoi....

Série limitée Junghans Meister Chronoscope Terrassenbau : intemporelle !

Junghans lance l’édition limitée Meister Chronoscope Terrassenbau pour célébrer le centenaire d’un des chefs-d’œuvre de l’architecte allemand Philipp Jakob Manz (1861-1936), auteur d’une prouesse architecturale : la manufacture de montres Junghans de Schramberg. La...