Dernière-née de l’iconique collection « FREAK », cette montre-prototype témoigne du savoir-faire technologique d’Ulysse Nardin et notamment la maîtrise des innovantes lames flexibles de silicium. Le concept FREAK NEXT annonce une nouvelle génération de modèles FREAK poussés à l’extrême.

L’innovation, plus qu’une philosophie, une raison d’être

Un moteur, une aventure qui motivent les maîtres horlogers de la maison. En effet, la nouvelle FREAK neXt synthétise toutes les compétences et connaissances techniques et horlogères de la manufacture Ulysse Nardin.

Un oscillateur 3D volant à l’architecture spectaculaire

S’il existait chez Ulysse Nardin le tourbillon volant et l’ancre volante, il y a désormais l’oscillateur volant, un cœur qui bat suspendu, en lévitation ! Un pari réussi sur la nouvelle FREAK neXt. Jouant avec les limites de la physique des matériaux, le nouvel oscillateur volant Freak neXt dévoile une architecture 3D totalement novatrice. Basé sur le principe des mécanismes flexibles utilisant l’élasticité de lames de silicium, le dispositif de régulation oscillant se passe de pivot central, son centre étant suspendu dans le vide. L’intention initiale de cet organe régulateur est de supprimer totalement l’axe du balancier pour créer un point virtuel de giration. L’oscillateur volant neXt, avec sa construction en 3D multicouches – quatre couches de lames et une couche massive qui sert de volant d’inertie – est une avancée majeure pour la recherche horlogère, cet oscillateur se passant de pivots et de pierres.
La conséquence d’un tel système sur le mécanisme horloger n’est autre que la suppression totale des frottements de paliers, optimisant la qualité globale et la consommation énergétique du mouvement. Plus ou peu de friction, plus de contacts, plus d’usure, plus d’huile.

Look minimaliste, design extra white

La FREAK neXt affiche un look high-tech et avant-gardiste. Les designers ont imaginé un blanc immaculé avec des touches phosphorescentes pour la mise en valeur du cœur du système. Le pont du mouvement baguette (le train de rouage de minuterie) prend une forme légèrement trapézoïdale, inspirée par les vaisseaux spatiaux de la guerre des étoiles, et est encadré par quatre tubes luminescents remplis de Superluminova pour un jeu de phosphorescence visible de nuit uniquement. Un petit logo aux couleurs d’Ulysse Nardin, placé sur une lentille transparente réalisée par un procédé de fabrication 3D, vient parachever l’habillage du mouvement baguette.

Contrastant avec la pureté céleste du blanc dominant, l’oscillateur 3D multicouche joue les caméléons : en fonction de l’angle où l’on observe l’objet, on lui découvre des reflets luisants bleus, violets ou verts. La nouvelle FREAK neXt est proposée avec une lunette blanche en Superluminova, des brancards latéraux blancs en Superluminova également ainsi qu’un support d’armage automatique blanc, côté fond de la montre. Le bracelet caoutchouc est lui aussi blanc avec coutures blanches et point de bride bleu foncé. Évocation de la pureté, de la simplicité, et du minimalisme, la FREAK neXt se pare de platine et de titane.

Cette montre, non disponible à la vente, montre l’engagement de la marque à étendre et enrichir sa collection en projetant « l’eXpertise » horlogère au niveau supérieur. Pour les Ulysse des temps modernes, c’est un appel à l’aventure. Ce mécanisme extrêmement sophistiqué, qui doit être intégré d’ici à la fin de l’année sur des produits commerciaux.

Texte Alexa Pougeux – Photos © Ulysse Nardin

%d blogueurs aiment cette page :