Pour Paris, « la plus belle ville de monde », MeisterSinger, l’horloger allemand reconnu pour ses montres originales et épurées mono-aiguilles, lance deux garde-temps spécialement dédiés à la Ville lumière : la City Edition Paris « Fluctuat Nec Mergitur » et « Le Bon Marché ». Attention édition ultra limitée !

La MeisterSinger City Edition est donc proposée en 43 séries limitées pour le monde, dont trois dédiées exclusivement à la France (Paris et Lyon).

Le concept ? Tout se passe sur le recto des montres. La nouvelle City Edition révèle tout en transparence (laissant entrevoir le mouvement mécanique) des dessins à l’effigie des villes représentant des monuments emblématiques et des mots minutieusement gravés au dos du boîtier numéroté. Nous avons choisi de vous présenter Paris. Mais sachez que quarante-trois métropoles mondiales sont concernées. De Berlin à Jérusalem, en passant par Tokyo, New York ou encore Sydney, cette collection relie les symboles architecturaux majeurs des villes à leurs devises respectives. La City Edition est donc de fait proposée en 43 séries limitées pour le monde, dont trois dédiées exclusivement à la France (Paris et Lyon).

City Edition Paris : 20 exemplaires

Montée sur un boîtier en acier inoxydable, la City Edition s’inspire du modèle N°01, un classique chez MeisterSinger de 40 mm de diamètre, un cadran au fond gris soleillé, des chiffres arabes dorés et une discrète inscription à six heures de « City Edition ».

La City Edition Paris se décline en vingt exemplaires à l’effigie de ses plus beaux monuments, avec pour locution gravé sur le dos de la boîte, la célèbre devise parisienne : « Fluctuat nec mergitur ». Comme une ombre chinoise, la tour Eiffel se dessine et côtoie le Dôme de la Basilique du Sacré-Cœur, la tour Montparnasse en arrière-plan et la façade ouest de la cathédrale Notre-Dame.

Le Bon Marché : 15 exemplaires

Quinze exemplaires seulement et vendus exclusivement dans le temple du shopping de la rive gauche. Le dessin met en scène l’architecture caractéristique du premier grand magasin parisien fondé en 1858, l’angle du 24 rue de Sèvres, une adresse et un nom et une adresse qui résonne aux quatre coins du monde.

 

Paris revisitée par La MeisterSinger City Edition.

Fiche technique MeisterSinger City Edition N°1

Mouvement mécanique à remontage manuel Sellita SW 210. Boîtier en acier inoxydable, verre saphir bombé, diamètre 40 mm. Cadran Gris soleillé, fonction heures et minutes. Fond transparent. Réserve de marche 42 heures. Bracelet boucle ardillon est en cuir marron vintage surpiqûres blanches près des cornes de la montre. Prix : 1 650 €

Texte AP – Photos © MeisterSinger et DR

Retrouvez tous les points de vente parisiens sur www.meistersinger.net ou rendez-vous au 24 rue de Sèvres dans le 7e arrondissement au Bon Marché.

 

En 2019, l’horloger Hamilton perpétue la tradition Jazzmaster

Jazzy, sans aucun doute, l’Hamilton Jazzmaster improvise un nouveau « temps musical », un chapitre 2019 qui sort de sa trame harmonique pour créer un nouvel air dans le vent ! Des déclinaisons douces et lumineuses à découvrir ! Ça swingue chez Hamilton ! L’attrait de...

Bell & Ross passe en mode furtif avec le nouveau chronographe BR-X1 MILITARY

Bell & Ross dévoile sa nouvelle BR-X1 Military, un chronographe haut de gamme à l’image des avions de chasse furtifs composé d’une boîte en HRT kaki mat et d’un affichage vert ultra lumineux. Attention édition limitée et futur collector comme la maison sait en...

Horlogerie – Vintago Meistersinger, une autre façon de lire le temps

Blaser de voir le même design sur toutes les montres ? Saturer de cette monotonie esthétique ? Vous êtes en quête de différenciation ? Aspirez à un certain anticonformisme ? Vous voulez de l'exclusivité, de l'étrangeté, un peu d'extravagance. Alors je vous invite à...

Michel Herbelin passe à l’heure d’été – Antarès, l’heure rose

Antarès, la collection féminine de l’horloger français, Michel Herbelin, se pare pour le printemps de bracelets roses interchangeables qui mettront un peu de peps à votre quotidien. Rose bonbon, bois de rose, rose pâle, vieux rose, fleur de...

Haute-Horlogerie – Ulysse Nardin FREAK NEXT, la magie du spectacle

Dernière-née de l’iconique collection « FREAK », cette montre-prototype témoigne du savoir-faire technologique d’Ulysse Nardin et notamment la maîtrise des innovantes lames flexibles de silicium. Le concept FREAK NEXT annonce une nouvelle génération de...

Adidas donne même l’heure

… Et ça tombe plutôt car la collection de garde-temps proposée par la marque aux trois bandes est jeune, mixte, avec des designs légèrement rétro, typés seventies-eighties et franchement fun. Alors nous, on partage parce qu'on a aimé. Adidas le monstre mondial du...

BAPE et Bell & Ross : l’alliance de la fonction et du style

Vêtements et montres techniques, marqués par un style militaire, il n’en fallait pas plus pour réunir ces deux maisons de renommée internationale au sein d’une collection capsule. Résultats : 2 garde-temps en carbone au caractère « bien trempés » ! Découverte en...

Franck Muller : l’heure en folie

L’enfant terrible de l’horlogerie suisse, surdoué des complications, n’a de cesse de jouer et d’innover avec le temps. En avant-première : la Vanguard Crazy Hours™. Un avant-goût de nouveautés À quatre semaines de l’ouverture du 29e salon de haute horlogerie en Suisse...

Evénement : Harley-Davidson Blue Edition ou la mécanique de l’art s’expose chez Bucherer Paris

UNIQUE, il s’adresse aux amateurs de mécaniques hors-norme, exceptionnelle et de facto aux amateurs d’art, de pièces uniques et de savoir-faire… enfin – et je suis certaine qu’ils sont nombreux – aux amateurs de motos d’exception, une pièce unique moto du...

35e Journée européenne Patrimoine : partez à la découverte du temps avec la maison Bucherer à Paris

Dans le cadre des Journées du patrimoine, la maison Bucherer propose cinq animations découvertes pour vous faire découvrir et apprécier l'univers horloger. C’est à  les 15 et 16 septembre sur réservation uniquement. Un mot : hâtez-vous ! 35e édition des Journées...
%d blogueurs aiment cette page :