… Fantasmagorique, mythique et bien plus encore ! Diptyque ouvrait début novembre quatre pop-up stores à Paris, Londres et New York pour célébrer les fêtes de fin d’année. Chaque pop’up est un hommage au théâtre et chaque ville a la liberté de son interprétation. Un, deux, trois, respirez…

Rien qu’à sentir l’odeur persistante, dans mon salon, de la dernière bougie Ambre diptyque, qui vient de s’éteindre, j’ai envie de faire le tour des trois capitales pour me procurer la collection qui va parfumer mon mois de décembre et découvrir ces univers visuels et olfactifs dignes d’un conte de fée.

À PARIS…

Il y a quelques jours, la maison Diptyque présentait son nouveau pop-up store parisien de la rue Saint Honoré. Un écrin dédié aux collections d’hiver « Une Nuit chez diptyque » et aux curiosités de La Collection 34, dans une mise en scène éphémère sous l’égide du théâtre, à la façon des Théâtres de Pollock, univers cher à la maison et en particulier à l’un des deux fondateurs, Yves Coueslant, administrateur de théâtre.

À Paris, donc, entre deux tours de magie, les visiteurs découvriront l’art du papier cadeau selon Diptyque, un hommage au raffinement de l’art du pliage. Trios de papiers de soie colorés enveloppant chaque fragrance d’une harmonie qui lui est propre. Un monde joyeux et festif d’où l’on sortira avec le sentiment d’avoir été reçu chez un amateur éclairé qui n’a d’autre passion que celle de la partager et de ré-enchanter les mois d’hiver. Une pièce de Noël qui se joue en trois actes, trois lieux, et se décline en trois notes éphémères, tout droit sorties de ce merveilleux conte d’hiver.

… LE RIDEAU EST LEVÉ

L’univers de la scène est réinventé : meubles chinés, sièges de cinéma, lustres d’antan éclairant de mille feux les antres des histoires chaque jour contées. Diptyque c’est une maison d’auteur, une scène, symbolisée par l’exigence et la fantaisie, un goût prononcé pour les matières, les jolis détails et l’une élégance française. C’est une maison qui invite – par ses bougies, eaux de parfums, de toilettes et quantité d’objets parfumants – à la grande évasion. Mais, pas n’importe laquelle ! Chaque fragrance sentie ouvre une nouvelle fenêtre sur l’imaginaire : tantôt instrospective, elle nous plonge dans nos souvenirs d’enfance et nous fait recouvrer les effluves du Roi Sapin, d’Épices et délices ou d’Encens Étoilé, tout droit sortis du conte « Une Nuit chez diptyque » ; tantôt elle nous emmène « ailleurs », dans une forêt imaginaire, des jardins enchantés, de lointaines contrées d’orient. Une aventure olfactive qui se vit à la première personne du singulier et qu’on a envie de célébrer toute l’année.

Pour l’édition 2016 de ses très attendues collections d’Hiver, Diptyque fait appel à son comparse Pierre Marie, dessinateur parisien qui a déjà « collaboré » sur les collection des Eaux Florales et les éphémères de l’Hiver 2010. Cette année, pour une « Une Nuit chez diptyque », il a puisé  son inspiration dans les Théâtres de Pollock, de petits théâtres de papier qui étaient vendus au 34,boulevard Saint-Germain par les trois fondateurs de diptyque dans les années 1960.

Texte Alexa Pougeux – Photos © Diptyque

Style #15 – La vie en vert, la suite

Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Nous, le vert, on l'aime, on vous en parle, on vous le montre. Et nous vous réservons d'autres séquences séduisantes. Vous verrez le vert, bientôt, vous ne pourrez plus vous en passer ! On the green ! Le vert est...

Mes coups de cœur aux salons parisiens Première Classe et Who’s Next

Florilèges en images des créations découvertes au hasard des allées des salons Première Classe et Who's Next. À l’heure de la transition énergétique, du retour à la nature prôné, de l’écologie, du consommer « mieux », solidaire, il semblerait que les...

Vans et Karl Lagerfeld : 12 modèles pour descendre dans la rue

Dans les bacs à partir du 7 septembre : une collaboration inédite entre le maître de la haute couture parisienne Karl Lagerfeld et la marque de streetwear made in Californie, Vans. Avis aux amateurs, des pièces sont à saisir ! Quand le streetwear californien,...

Style #13 – Les bagues qui nous font rêver

Chaque semaine, Shopping en Ville vous propose une sélection d'accessoires mode, féminin ou masculin, des bijoux à la maroquinerie… sans limites ni frontières. Des propositions riches et variées – pour tous les goûts et tous les budgets – qui séduiront les amatrices...

Style #12 – Un mix & Match 100 % nature, 100 % précieux, 100 % mode été

Nul besoin de secouer, on pioche, au gré de ses envies, on mélange, on teste et miracle, ça matche. Cette semaine, Shopping en Ville propose une série d'accessoires de mode, des bijoux aux sacs de plage… Alors faites le plein d'idées et de couleurs sur Shopping en...

BIJOUX PRÉCIEUX : LES CRÉATIONS D’ABÏS SONT À DÉCOUVRIR CHEZ HOD

Hod, c’est un boudoir évolutif au gré du temps et des saisons, un salon où le mot d’ordre est l’accueil et le bien être des clients. Au menu des artisans créateurs joailliers, comptez Pascale Monvoisin, Jacquie Aiche, Misa Jewelry, Adeline Cacheux, Emily Amey, Gigi...

Épisode #2 : les tendances maillots de l’été 2017, focus sur les deux-pièces

Second épisode : le “deux-pièces”, une carte maîtresse pour être sexy sur la plage. On vous l'a d'ores et déjà énoncé : on ne peut pas se passer du deux pièces pour une séance bronzette… Cette saison, celui-ci s'annonce haut en couleur, alors n'hésitez pas, osez les...

Allo, tu viens ? J’peux pas, je suis à Roland Garros…

La Griffe Roland-Garros présente sa toute dernière collection capsule 2017. Au menu : un message de décontraction et un zeste d’humour, J'peux pas, suis à Roland… Toutes les occasions sont bonnes, pas vrai ? Pour faire croire que vous êtes en train de mettre la touche...

Benjamin Pollock était un fabricant de petits théâtres
en papier à la fin de l’époque victorienne, au tournant du XIXe au XXe siècle.

« Regarde par ici Henri ! »
Un petit personnage de papier surgit derrière les théâtres de Pollock posés sur le comptoir.
« Ne t’inquiète pas Henri, ne sois pas triste. Mes amis et moi allons te divertir le temps que la tempête cesse. »
Henri était si stupéfait qu’il en perdit la voix.
« Veux-tu que nous passions cette nuit d’hiver ensemble, Henri ? »
Ébahi, Henri hocha la tête pour dire oui.
« Ouvre le rideau du théâtre violet, et prends ceci, tu en auras besoin »
, dit-il en tendant une allumette, aussi grande que lui.

ACTE 1 UNE NUIT, UN ENCENS ÉTOILÉ
Une envolée épicée d’élémi et de clou de girofle, des volutes mystérieuses d’encens et des notes suaves de vanille.

ACTE 2 UNE NUIT, ÉPICES ET DÉLICES
Les notes chaudes du pain d’épices, associées à la douceur du miel
et aux accents gourmands de l’anis étoilé.

ACTE 3 UNE NUIT, LE ROI SAPIN

Une incroyable odeur de forêts de pins verdoyants, à laquelle se mêlent les notes délicates de résine et les tonalités boisées de cèdre et de patchouli.

• Rendez-vous au pop-up store Diptyque SAINT HONORÉ au 332 rue Saint-Honoré, 75001 Paris
Et si vous êtes à Londres ou New York, ne manquez pas ce voyage féérique, voici les adresses :
• THE INVISIBLE DOG
51 Bergen Street, The Invisible Dog, Brooklyn, NY 11201, USA
• COVENT GARDEN
38 Floral Street, London WC2E 9DG, UK
• BOXPARK
2-10 Bethnal Green Road, London E1 6GY, UK

POP UP STORE Diptyque