80 ANS, QUE CETTE TENNIS, SPÉCIALISTE DE LA TERRE BATTUE, EXISTE. PLUS DE 50 ANS QU’ELLE A QUITTÉ LES TERRAINS DE TENNIS POUR FOULER LES RUES DES VILLES… EN 2016, ELLE PREND SES QUARTIERS D’AUTOMNE RIVE GAUCHE, RUE DES CANETTES, L’ADRESSE EST SIMPLE ET ÉLÉGANTE, À L’IMAGE DE SPRING COURT, UN RIEN L’HABILLE !

Le streetwear ayant envahi tous les secteurs de la mode, la tennis a naturellement pris d’assaut nos placards à chaussures. Confortable, tendance, elle se porte casual ou sport chic, accessoirise même un costume. L’homme moderne n’hésite plus à la porter au bureau, et les femmes en ont toujours une paire dans leur sac, sinon à leurs pieds.

Vous la recoonaissez ? C'est elle la légende, la G2 en toile blanche, doublure et coton blanc cassé. Au prix de 79 €, elle est aujourd'hui déclinée dans d'autres coloris, en version cuir et montante

Vous la reconnaissez ? C’est elle la légende, la G2 en toile blanche, doublure et coton blanc cassé. Au prix de 79 €, elle est aujourd’hui déclinée dans d’autres coloris, en version cuir et montante.

La G2 de Spring Court est l’une de ces icônes streetwear de la première heure. Créée en 1936 par Georges Grimmeisen, elle est reconnaissable à sa semelle percée de quatre hublots de ventilation.
 Détournée des courts de tennis dans les sixties, elle est devenue le symbole d’un renouveau de la culture urbaine. Pour la rentrée 2016, Spring Court investit la Rive Gauche parisienne.

boutique-cannettes-spring-court

Une nouvelle boutique de 25 m2 à la décoration chaleureuse, habillée de mobiliers des années 1930, présente les collections homme, femme et enfant de la marque ainsi que quelques pièces
 de textile en série limitée. Une adresse à retenir : 12 rue des Canettes 75006 Paris.

 

Texte AP – Photos © DR

%d blogueurs aiment cette page :